Le dico du métro : Jacques-Bonsergent

[ARCHIVES AFP]

Ouverte à la fin de l’année 1906, la station portait à l’origine le nom «Lancry», en référence à la rue du même nom (10e).

 

Elle a été rebaptisée après la Seconde Guerre mondiale, afin de rendre hommage à Jacques Bonsergent, l’un des premiers résistants de la capitale.

C’était également le premier civil parisien fusillé sous l’occupation allemande, en 1940.

La station de métro, qui dessert la place Jacques-Bonsergent, est située non loin de son ancien domicile, boulevard Magenta.

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles