Paris : les cadenas d'amour cèdent le pas aux vitres

Plusieurs dizaines de milliers de cadenas sont accrochés sur le pont des Arts, à Paris.[Flickr / Claude Attard]

La pose des cadenas d’amour sur le Pont des Arts, depuis l’effondrement d’un pan de son grillage en juin dernier, est devenue une réelle problématique pour la Mairie de Paris. Vendredi, elle a mis en place, à titre expérimental, deux panneaux vitrés pour remplacer les grillages cadenassés.

 

A la recherche d’une solution pour le Pont des Arts depuis mai dernier, la Mairie de Paris a démarré aujourd'hui un projet pour mettre fin à cette tradition devenue dangereuse. Deux panneaux vitrés ont été posés à la place d’une partie du grillage du Pont des Arts. C’est ce que montre sur Twitter, Bruno Julliard, premier adjoint au maire de Paris, chargé de la culture. 

 

 

Une tradition trop lourde pour le pont

Déjà préoccupée par le poids des 40 000 cadenas présents sur le Pont des Arts, la Mairie de Paris a vécu l’effondrement d’un pan du grillage en juin dernier comme une ultime alerte.

Dans la feuille de route du premier adjoint au maire, on retrouvait déjà la volonté "d’ouvrir une réflexion autour du phénomène des cadenas d’amour, afin de proposer des alternatives à la fois artistiques, solidaires et écologiques".

 

Stop aux cadenas, Oui aux selfies : l’opération virale

"Parce que nos ponts ne résisteront pas à votre amour, remplacez vos cadenas par des selfies", tel a été le mot d’ordre de la Mairie de Paris cet été. Une opération virale nommée "Love without Locks", de l’amour sans cadenas, a été mise en place par la Mairie. Elle consiste à favoriser la prise d’un selfie en amoureux sur le Pont plutôt que la pose d’un cadenas. L’opération rencontre un large succès sur la toile.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles