Le crowdfunding, sauveur du patrimoine français ?

Le château de Vair en Loire-Atlantique.[CC / Selbymay]

Pour le patrimoine français, le "crowdfunding" s'impose de plus en plus comme une solution miracle : 418 000 euros ont été récoltés entre janvier 2013 et mai 2014. Une opération récente vient à nouveau de lever 75.000 euros en faveur de quatre projets, et ce n'est pas fini.

 

Lancée le 20 septembre dernier, l'opération "Fous de Patrimoine" tutoie la barre des 75.000 euros récoltés alors qu'elle ne cherchait à en draîner que 40.000. Et les passionnés de vieilles pierres ont encore jusqu'au 14 novembre pour verser leur écôt afin de financer des travaux de rénovation en faveur de l’église Saint-Jean-de-Vidailhac à Cocumont dans le Lot-et-Garonne, du château de Villemont dans le Puy-de-Dôme, du château de Vair en Loire-Atlantique et de la forteresse d’Oppède-le-Vieux dans le Vaucluse.

Collecter une somme déterminée le plus rapidement possible en mobilisant les bonnes volontés : le principe du crowdfunding est en vogue depuis quelques années déjà chez les particuliers. Désormais, ce sont des structures plus importantes qui lancent de telles collectes pour financer des projets d'intérêt général. Comme la Fondation VMF à l'origine de l'opération "Fous de Patrimoine".

 

De plus en plus d'opérations

Déjà, lors des premières Rencontres "patrimoine, numérique et mécénat" le Club Innovation & Culture publiait en mai dernier un premier baromètre sur le financement populaire patrimonial en France via les plateformes de crowdfunding. 

Ce baromètre montrait le succès florissant du crowdfunding patrimonial. Il précisait aussi certaines tendances particulières du mécénat. L’étude s’appuiyait sur 29 opérations de financement participatif, hébergées par trois plateforme : MyMajorCompany, Ulule et KissKissBankBank.

 

Une révolution pour le patrimoine ? 

Ces 29 opérations avaient permis de récolter au total 418 406 euros, pour un don par personne en moyenne de 88 euros. Les sommes demandées par les projets – de restauration pour la plupart – étaient toujours dépassées. Preuve de la générosité des donateurs qui continuent à donner alors même que l’objectif est déjà atteint. Le taux de collecte est de plus de 257%.

Avec 75.000 euros draînés sur 40.000 espérés, alors que l'opération n'est pas encore close, "Fous de Patrimoine" démontre que cette tendance n'est pas prêt de décroître.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles