Qui était le père Lachaise qui a donné son nom au cimetière ?

Le cimetière du Père Lachaise, à Paris.[CC / Gautier Poupeau]

Ouvert en 1804, le cimetière du Père-Lachaise (20e) porte ce nom en hommage au jésuite François d’Aix de La Chaise (1624-1709), surnommé père Lachaise, ancien confesseur du roi Louis XIV

 

Il possédait une maison de campagne sur les terres de l’actuel cimetière, Paris ne s’étendant pas jusque-là à l’époque. Son frère, le comte de La Chaise, y donnait souvent des fêtes et contribua à l’embellissement du domaine.

Le terrain a finalement été revendu pour combler les dettes des jésuites et des propriétaires se sont succédé jusqu’en 1803, date de son acquisition par l’Etat, qui voulait construire un cimetière civil.

Le lieu a d’abord été baptisé «cimetière de l’Est», mais ce nom était jugé trop administratif par les Parisiens, pour qui le père Lachaise était resté populaire.

Aujourd’hui, celui-ci compte 70 000 tombes, dont celles de Molière, Balzac ou Edith Piaf. Fréquenté par plus de 3,5 millions de personnes par an, c’est le cimetière le plus visité au monde.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles