Un cimetière lesbien à Berlin

Le premier cimetière lesbien d’Europe a été inauguré dimanche 6 avril à Berlin[ODD ANDERSEN / AFP]

Ce 6 avril, à Berlin (Allemagne), a été inauguré le premier cimetière exclusivement réservé aux lesbiennes. Une première en Europe, qui n’a pas fait l’unanimité.

 

Situé dans le quartier de Prenzlauer Berg, au sein du cimetière luthérien Goergen, le premier cimetière lesbien d’Europe mesure 400 mètres carrés et pourra accueillir 80 sépultures.

Il a été ouvert à l’initiative de la Fondation Sappho qui oeuvre depuis les années 90 pour les droits des lesbiennes, notamment à travers la transmission du patrimoine. En échange de la construction de ce site, l'association s'est engagée à entretenir les lieux durant 30 ans.

«Nos cimetières sont ouverts à tous ceux qui en respectent le règlement», a expliqué Volker Jastrzembsli, porte-parole de l'Église qui gère le du cimetière luthérien Goergen, au quotidien allemand Berliner Zeitung.

Mais ce cimetière a été décrié par certains pour son caractère exclusif. Un critère qui, selon l’association, n’a pas été voulu à la base.

«Ce n'est pas un combat contre les hommes, explique Astrid Osterland, membre de la fondation. Nous sommes juste des militantes lesbiennes féministes qui se sont aperçues qu'elles vieillissaient et qui souhaitaient choisir auprès de qui elles voulaient être enterrées. Tout le monde souhaite pouvoir disposer de ce qu'il adviendra de son corps à sa mort.» D’ailleurs, l’espace lesbien ne sera pas strictement coupé du reste du cimetière.

Lors de la cérémonie d’inauguration du cimetière, qui s’est tenue ce dimanche 6 avril, la Fondation Sappho a finalement détendu les esprits en affirmant que le lieu était «une autre raison pour faire un voyage à Berlin, même si cela est votre dernier ».

 

Un couple uni et complice jusqu'à la mort

Un cimetière pour chien à Asnières

Il meurt pendant un enterrement

À suivre aussi

Angela Merkel rassure sur sa santé
Allemagne Angela Merkel rassure sur son état de santé
Des girafes au zoo Hellabrunn de Munich, le 12 juillet 2019 en Allemagne [Christof STACHE / AFP]
Allemagne Au nom de la tolérance, visite sur l'homosexualité au Zoo de Munich
Allemagne Angela Merkel assure : «Je vais très bien», après de nouveaux tremblements ce mercredi à Berlin

Ailleurs sur le web

Derniers articles