Un château du XVIe rasé près d'Hazebrouck

Terdeghem, cinquième "Village préféré des Français". [Karine Pannecocke/France 2]

Terdeghem est le cinquième "Village préféré des Français". Avec seulement 600 habitants, le petit village avait séduit par sa tranquillité et son patrimoine. Un patrimoine aujourd’hui ébranlé.

 

Les téléspectateurs de France 2 découvraient en juin dernier Terdeghem, un petit village tranquille de 600 habitants, à mi-chemin entre Lille et Dunkerque. Séduits par le patrimoine du lieu, Terdeghem est devenu le cinquième "Village préféré des Français".

Mais cette renommée nouvelle n’a pas permis au château du village, datant du 16e siècle d’être sauvé. Il y a quelques semaines, l’édifice, non classé, a entiérement été détruit.

 

Une perte considérable pour le patrimoine du village

Ce château était l’un des derniers vestiges de l’architecture du 16e siècle dans les Flandre françaises. "Un bâtiment de ce type-là en Flandre, avec autant d’éléments architecturaux du XVIe siècle, il n’y en a plus beaucoup", déplore Fabien Patoor, président de l’association les Acteurs du village.

"C'était un témoin de ces petites seigneuries qui existaient dans notre Flandre avec ces petits châteaux, ces manoirs, ces grandes maisons de maîtres et qu'on n'a presque plus" explique Félix Boutu, président  de l’association Yser Houck pour la sauvegarde du patrimoine.

 

Un gouffre financier

Entretenir un château de la Renaissance n’est pas une mince affaire. En 2006 déjà, une des parties les plus anciennes du bâtiment s’était effondrée. Les coûts pour la rénovation du château s’envolaient vers des sommes trop importantes pour les propriétaires.

« Pour moi, c’était un mort debout. » indique Louis Balloy né dans ce château il y a 67 ans. Après plusieurs demandes d’aides pécuniaires vaines, la famille Balloy, la mort dans l’âme, a finalement décidé de raser le château

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles