Un squelette médiéval retrouvé sous un arbre déraciné

Les résultats des fouilles archéologiques et des analyses ont révélé que les os remontaient aux première années de l'ère médiévale. [Kenzo Tribouillard/AFP]

Des scientifiques irlandais ont réussi à dater des os humains retrouvés en début d’année à Sligo en Irlande, lors de la chute d’un arbre après une tempête. Il s’agirait d’un squelette de l’époque médiévale.

 

Au début de l’année, une violente tempête a déraciné un arbre vieux de 215 ans dans la ville irlandaise de Sligo. En tombant, l’arbre a dévoilé des ossements humains qu’il cachait sous ses racines.

Selon les experts, il s’agirait de la tombe d’un jeune homme, âgé entre 17 et 20 ans. Une datation au carbone 14 a révélé que les os remonteraient au début du Moyen-Âge, entre 1030 et 1200 après Jésus Christ.

Marion Dowd, des Services Archéologiques de Sligo-Leitrim (SLAS), chargée des fouilles du site, a révélé au magazine History qu'il s'agissait d'une situation inhabituelle : "La partie supérieure du squelette a été élevée dans les airs, piégée dans les racines. La partie basse est restée intacte dans la tombe. Lorsque l’arbre est tombé, il a séparé le squelette en deux".

Les analyses ont révélé que le jeune homme faisait environ 1,70 m, faisant de lui l’enfant d’une famille aisée qui pouvait se permettre de manger à sa faim.

Il semblerait qu’il soit mort violemment. Marion Dowd a découvert plusieurs coupures sur les os, probablement infligées par un couteau. "Il faisait très certainement partie d’une famille gaélique locale, il est certainement mort dans une bataille ou a été tué dans une dispute, on ne saura jamais vraiment", a déclaré Marion Dowd.

Toujours selon l’archéologue, il a reçu un enterrement chrétien traditionnel. Dans des registres historiques, il est écrit qu’une église et un cimetière s’étaient tenus dans la région mais aucune autre tombe n’a été découverte lors du déracinement de l’arbre.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles