Des empreintes vieilles de 3 000 ans découvertes dans un sarcophage

L'exposition propose de découvrir l'évolution des sarcophages à travers les âges.[Capture d'écran]

Des empreintes digitales ont été découvertes dans un sarcophage égyptien vieux de 3 000 ans. Elles appartenaient vraisemblablement à l’artisan ayant confectionné le cercueil.

Identifiées en 2005 par des chercheurs du musée Fitzwilliam de Cambridge, elles ont été dévoilées au public il y a peu à l’occasion d’une exposition sur l’évolution des sarcophages égyptiens sur une période de 4 000 ans.

A lire aussi : Les restes d'un bateau antique découverts près des pyramides

Les marques sont présentes sur un cercueil destiné au prêtre Nespawershefyt et qui aurait été confectionné en 1 000 avant JC. Elles sont «l’un des nombreux petit détail qui nous rapproche des artisans des temps anciens».

Outre ces empreintes, les chercheurs ont découvert que le sarcophage avait été réalisé à partir de plusieurs bois différents, y compris des morceaux ayant appartenu à d’autres cercueils. Une preuve que les Egyptiens s’adonnaient au recyclage.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles