Découverte d’une nécropole de 600 squelettes en Picardie

Ce n’est pas la première fois que des vestiges sont mis au jour dans le village. (Photo d'illustration)[BORIS HORVAT / AFP]

Spectaculaire découverte dans la commune de Monchy-Lagache (Somme). Des archéologues ont mis au jour une nécropole d’au moins 600 squelettes datant de l’époque mérovingienne (VIe-VIIIe siècle).

Comme prévu par la loi, la préfecture avait sollicité une inspection archéologique du site sur lequel devrait être construit une école d’ici à 2018. Très rapidement après le début des travaux, des objets (une lance, une poterie, un couteau, une boucle de ceinturon…) sont découverts, rapporte Le Courrier Picard.

A lire aussi : Une pyramide retrouvée au fond du Pacifique ?

Les chercheurs de l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives), mettent en suite au jour une vaste nécropole profondément enterrée, contenant les squelettes d’adultes et d’enfants. Les scientifiques estiment qu’il pourrait s’agir de la population d’un village entier.

Quatre squelettes détérés pour analyses

Pour l’heure, après inspection de 12% de la surface, les archéologues ont déterré quatre squelettes. «Ce qui nous permet d’extrapoler un nombre de tombes se chiffrant à un minimum de 600, voire 800», a commenté auprès de l’AFP Richard Rougier, direction adjoint scientifique et technique à l’Inrap en charge de la Picardie. Des recherches approfondies doivent être menées dans les semaines qui viennent, notamment pour confirmer le nombre exact de squelettes. Les quatre spécimens sortis de terre front quant à eux l'objet d'analyses. 

Comme le rapporte Le Courrier Picard ce n’est pas la première fois que des vestiges sont mis au jour dans le village. En 1989, ce sont des vestiges gallo-romains qui avaient été découverts à Monchy-Lagache. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles