Lady Gaga se blesse à la tête lors d'un concert

La chanteuse américaine Lady Gaga est accueillie par ses fans à Auckland, le 5 juin 2012 en Nouvelle-Zélande[AFP/Archives]

La pop-star américaine Lady Gaga a subi une petite commotion, après avoir été frappée à la tête accidentellement par une barre de métal lors de son dernier concert en Nouvelle-Zélande dimanche soir, mais elle est allée jusqu'au bout du spectacle, rapporte la presse lundi.

Lady Gaga chantait son tube "Judas" au sein de l'arène Vector à Auckland lorsqu'elle a reçu sur la tête une barre en métal, a indiqué la télévision 3News.

Des images du concert montrent la chanteuse chancelant brièvement après avoir reçu le coup sur la tête, puis reprenant ses esprits et continuer le spectacle.

"Je voudrais m'excuser si je radote un peu ce soir. Je ne sais pas si vous avez vu mais je me suis cognée la tête tout à l'heure et je crois que je suis peut-être commotionnée", a-t-elle déclaré à ses fans peu après l'incident, selon la télévision TVNZ. "Mais ne vous inquiétez pas, je vais finir le spectacle".

La maquilleuse de la star, Tara Savelo, a rassuré les fans sur Twitter après le concert: "Gaga a une commotion mais ça va. Elle veut que vous sachiez qu'elle vous aime. Je prends soin d'elle. Je n'arrive pas à croire qu'elle soit allée au bout du spectacle".

Lady Gaga s'apprête à entamer la partie australienne de sa tournée en Asie, avec un concert à Brisbane mercredi soir.

La star a dû annuler un concert qu'elle devait donner le 3 juin en Indonésie, pays musulman le plus peuplé au monde, après la vive opposition d'islamistes qui avaient promis le "chaos" si elle se produisait.

Vous aimerez aussi

Nouvelle-Zélande Attentat de Christchurch : l'auteur présumé fera l'objet d'une expertise psychiatrique
La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern, le 25 mars 2019 à Wellington [Marty MELVILLE / AFP]
Nouvelle-Zélande Attentat de Christchurch : une enquête nationale officielle ouverte
La cérémonie aura lieu dans le parc Hagley, qui est tout proche de la mosquée Al-Nour, la première des deux mosquées visées.
Hommage Attentat de Christchurch : une cérémonie du souvenir organisée vendredi pour les victimes des mosquées

Ailleurs sur le web

Derniers articles