Vidéo : Ariana Grande se confie sur l'attentat de Manchester

«Poursuivre ma tournée, c'était pour donner l'exemple à mes fans, qui étaient suffisamment courageux pour se rendre à ses fichus concerts», a-t-elle affirmé, en larmes.[Capture d'écran Youtube/Beats 1]

En pleine promotion pour son nouvel album «Sweetener», la chanteuse Ariana Grande était l'invitée de l'émission de radio américaine «Beats 1» vendredi 17 août. Elle y a évoqué sa chanson «Get well soon», inspirée des attentats de Manchester. 

L'attaque avait fait vingt-deux morts le 23 mai 2017, tandis que la pop-star de 25 ans donnait un concert au Manchester Arena. 

«C'est quelque chose de si dur», a avoué la chanteuse, très émue à l'évocation de cet événement. «Vous essayez de ne pas céder à la peur parce que justement, être là, c'est tout le sujet. Poursuivre ma tournée, c'était pour donner l'exemple à mes fans, qui étaient suffisamment courageux pour se rendre à ces fichus concerts», a-t-elle affirmé, en larmes.

«C'est effrayant, c'est terrifiant»

«Vous ne voulez pas avoir peur, parce que c'est ce qu'ils [les terroristes] attendent. Si vous leur donnez ça, alors ils auront gagné. Mais la vérité, c'est que c'est effrayant, c'est terrifiant. Ça devient effrayant d'aller où que ce soit, on regarde les endroits différemment», a-t-elle ajouté. 

Ariana Grande est revenue sur les raisons qui l'ont poussée à écrire «Get well soon», qu'elle voulait être un «câlin musical» : «Je voulais faire quelque chose pour que les gens se sentent bien, moins seuls... Vous savez, on passe à côté de nos objectifs, il faut juste être là pour les autres, autant que possible. Parce qu'on ne sait jamais».

Au-delà de cette nuit tragique, la chanson de l'album «Sweetener» traite également des «démons personnels, de l'anxiété, des tragédies plus intimes», a confié la chanteuse. «La santé mentale est si importante. Les gens n'y font pas assez attention», a-t-elle soutenu. Depuis l'attentat de Manchester, Ariana Grande a révélé souffrir de stress post-traumatique, qui l'a poussée à entamer une thérapie. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles