Bernadette Chirac loue "l'expérience" de Sarkozy et la "courtoisie" d'Hollande

Bernadette Chirac, l'épouse de l'ex-chef de l'Etat, a loué vendredi à Tulle "l'expérience" de Nicolas Sarkozy, se réjouissant qu'il se soit déclaré candidat, car "ça commençait à être long", et salué la "courtoisie" de François Hollande.[AFP/Archives]

Bernadette Chirac, l'épouse de l'ex-chef de l'Etat, a loué vendredi à Tulle "l'expérience" de Nicolas Sarkozy, se réjouissant qu'il se soit déclaré candidat, car "ça commençait à être long", et salué la "courtoisie" de François Hollande.

Interrogée par la presse sur la déclaration de candidature à la présidentielle mercredi du chef de l'Etat, au début de la séance du Conseil général consacrée au budget et présidée par François Hollande, elle a répondu : "il a bien fait, il était temps, ça commençait à être long".

M. Sarkozy "est l'homme que je connais, très énergique, très travailleur, avec beaucoup de capacités. Il a subi la crise. Il a présidé les G20 et toutes sortes de réunions. C'est un homme (...) très intelligent, qui a une mémoire remarquable et qui a l'expérience d'un mandat", a ajouté Mme Chirac, qui est conseillère générale de Corrèze.

A propos de François Hollande, qui lui a serré la main en début de séance, elle a dit : "C'est mon président du Conseil général, je suis courtoise, je n'ai avec lui que des relations professionnelles, mais c'est un homme très courtois".

Le considère-t-elle dans la campagne comme courtois envers Nicolas Sarkozy ? "Je n'irai pas jusque là, chacun joue son jeu", a répondu Mme Chirac.

Vous aimerez aussi

Euro Millions Le tirage de l'Euro Millions du vendredi 15 mars
Des palestiniens musulmans prient devant la porte des Lions, à Jérusalem, le 27 juillet 2017 [AHMAD GHARABLI / AFP]
Jérusalem La police israélienne interdit aux hommes de moins de 50 ans l'accès à la prière du vendredi
solidarité Les Restos du Coeur lancent leur grande collecte

Ailleurs sur le web

Derniers articles