Cohn-Bendit se met en retrait d'EELV

Le député européen EELV, Daniel Cohn-Bendit, le 22 août 2012 à Poitiers, dans l'ouest de la France [Alain Jocard / AFP/Archives] Le député européen EELV, Daniel Cohn-Bendit, le 22 août 2012 à Poitiers, dans l'ouest de la France [Alain Jocard / AFP/Archives]

Le député européen EELV, Daniel Cohn-Bendit, a annoncé dimanche sur i>TELE qu'il "mettait sa participation" au mouvement écologiste "entre parenthèses provisoirement", en raison de son "incohérence totale" sur le traité budgétaire européen.

Daniel Cohn-Bendit a estimé que le conseil fédéral d'Europe Ecologie-Les Verts, qui s'est prononcé samedi contre le traité budgétaire européen, et a recommandé à ses parlementaires de le rejeter, avait été "dramatiquement nul".

"Ce n'est plus Europe Ecologie-Les Verts, c'est les Verts", a-t-il dit, jugeant que le mouvement faisait preuve d'une "incohérence totale" car "voter contre le traité et pour le budget, c'est n'importe quoi".

"La cohérence, c'est pas leur problème", a-t-il dit, en faisant valoir que si l'on vote contre le traité, par cohérence il faut voter contre le budget, et donc sortir du gouvernement.

"J'ai mis ma participation à ce mouvement entre parenthèses provisoirement", a-t-il poursuivi, en précisant toutefois qu'il allait "discuter" et qu'il ne "prendrait pas une décision seul".

Interrogé par BFMTV, il a précisé qu'il "suspendait" sa participation à EELV car il "ne veut pas cautionner cette dérive politique", --"Ils veulent le beurre, l'argent du beurre et les beaux yeux de la fermière"--, mais "pas sa cotisation".

 

A lire également 

Joly : on peut voter contre le traité européen et rester au gouvernement

Vous aimerez aussi

Politique Nomination de François de Rugy : les écolos dubitatifs
Politique Les partis de gauche rentrent de vacances avec des questions et l'Europe à l'horizon
EELV vent debout pour faire interdire le glyphosate en France
Écologie EELV vent debout pour faire interdire le glyphosate en France

Ailleurs sur le web

Derniers articles