Les ministres écolos coincés

Cécile Duflot et Pascal Canfin, les deux ministres écologistes du gouvernement. Cécile Duflot et Pascal Canfin, les deux ministres écologistes du gouvernement. [MARTIN BUREAU / AFP]

Que vont-ils faire ? Peuvent-ils rester au gouvernement ? Depuis samedi soir, c’est à Cécile Duflot et Pascal Canfin que ces questions sont posées.

La ministre du Logement et le ministre délégué à la Coopération se retrouvent dans une situation bien délicate après la décision du conseil fédéral d’Europe Ecologie-Les Verts de dire non au traité budgétaire européen. Puisque Jean-Marc Ayrault a appelé toute la majorité à soutenir François Hollande en votant le texte, les ministres écolos n’ont que deux solutions : se mettre en porte-à-faux avec leur parti ou démissionner.

«Si on vote contre le traité, la logique voudrait qu’on vote contre la loi organique et contre le budget et qu’on saute du gouvernement. C’est ça la cohérence», souligne la sénatrice pro-oui, Laïla Aïchi. «Ce vote nous marginalise dans la majorité», craint pour sa part l’eurodéputé Yannick Jadot.

 

Cohn-Bendit prend ses distances

Pour ces raisons, Daniel Cohn-Bendit a annoncé hier qu’il mettait «provisoirement entre parenthèses» sa participation au mouvement qu’il a cofondé en 2010. «Voter contre le traité et pour le budget, c’est n’importe quoi. Il y a une incohérence totale», a-t-il expliqué sur i-Télé.

A l’inverse, Jean-Vincent Placé récuse toute démission des ministres EELV. Le patron des sénateurs écolos va même plus loin, affirmant qu’il n’y a pas de lien entre le gouvernement et ce texte européen. «Le gouvernement gouverne, il ne vote pas ce traité», estime Jean-Vincent Placé, pour qui la diversité est nécessaire.

Pourtant, fin août, Jean-Marc Ayrault avait été très clair : «Les écologistes sont entrés au gouvernement en connaissant les engagements du président. Dans toutes les démocraties, on est solidaire quand on est membre du gouvernement. Personne n’est devenu ministre contre son gré», alertait le Premier ministre. Silencieux depuis deux jours, ces derniers vont devoir s’expliquer. 

Le Roux souhaite que les ministres EELV restent au gouvernement

À suivre aussi

David Belliard sera entouré des ténors du parti et de ses soutiens, mardi, à la Bellevilloise.
élection Municipales à Paris : la campagne EELV officiellement lancée ce mardi soir
Yannick Jadot, tête de liste EELV aux Européennes, désormais élu eurodéputé.
Élections européennes IDF : qui sont les électeurs franciliens d'Europe Ecologie Les Verts ?
A ses côtés, Julien Bayou et Antoinette Guhl militent pour la campagne écologiste à Paris.
Municipales 2020 Municipales à Paris : «l'écosystème écolo» appelé à intégrer la campagne de David Belliard, tête de liste EELV

Ailleurs sur le web

Derniers articles