Primaire UMP à Paris : top départ du premier tour

Les électeurs doivent choisir entre Nathalie Kosciusko-Morizet, Pierre-Yves Bournazel, Jean-François Legaret et Franck Margain.[MIGUEL MEDINA / AFP]

La primaire UMP entame sa dernière ligne droite.

Depuis ce matin, 8h, les quelque 18 000 électeurs qui se sont inscrits en ligne et ont déboursé 3 euros pour participer au scrutin électronique peuvent voter sur Internet pour choisir leur candidat. Ils ont jusqu’à lundi, 19h, pour désigner qui, entre Nathalie Kosciusko-Morizet, Pierre-Yves Bournazel, Jean-François Legaret et Franck Margain, représentera l’UMP aux municipales de 2014.

NKM, présentée depuis le début comme la grande favorite, sera-t-elle élue dès le premier tour ? Ses adversaires pourront-ils créer la surprise ? Les opposants au mariage pour tous arriveront-ils à faire basculer le vote en faveur d’un candidat hostile à l’union homosexuelle ? Autant de questions qui restent en suspens.

En attendant, à quelques jours d’un possible rassemblement derrière le champion qui sera désigné, les candidats continuent d’exposer leurs désaccords et certains, comme MM. Legaret et Bournazel, expriment des doutes quant à la transparence du scrutin, dont le traitement sera assuré par Docapost, une filiale de La Poste.

En cas de second tour, les électeurs devraient de nouveau se mobiliser, du vendredi 7 au lundi 10 juin

 

Primaire UMP : exercice à haut risque pour NKM

Primaire UMP : trois leaders de la Droite Forte soutiennent Bournazel

 

À suivre aussi

Politique Municipales à Paris : psychodrame en vue chez LREM ?
Paris Anne Hidalgo en tête des intentions de vote devant Benjamin Griveaux puis Cédric Villani
Serge Federbusch, officiellement investi par RN pour mener les municipales à Paris.
Municipales à Paris Tout savoir sur Serge Federbusch, le candidat RN aux municipales 2020 à Paris

Ailleurs sur le web

Derniers articles