Lefebvre élu député des Français d'Amérique du Nord

Frédéric Lefebvre, candidat de l'UMP à l'élection législative partielle d'Amérique du Nord, le 7 mai 2012 à Paris [Francois Guillot / AFP/Archives] Frédéric Lefebvre, candidat de l'UMP à l'élection législative partielle d'Amérique du Nord, le 7 mai 2012 à Paris [Francois Guillot / AFP/Archives]

L'ancien secrétaire d'Etat Frédéric Lefebvre, candidat de l'UMP à la législative partielle d'Amérique du Nord, a été élu député à l'issue du second tour de l'élection, selon des résultats non officiels communiqués dimanche par les équipes de campagne des deux candidats.

Frédéric Lefebvre a obtenu environ 54% des voix contre 46% pour le socialiste Franck Scemama, soit un écart d'environ 1.500 voix à l'échelle de la circonscription, qui regroupe les Etats-Unis et le Canada.

L'élection a été marquée par une très forte abstention de 86%, selon les chiffres fournis après l'ouverture des urnes électroniques, dimanche soir. Le ministère des Affaires étrangères doit annoncer plus tard les résultats officiels.

"Cette victoire est d'abord celle des Français d'Amérique du Nord qui se sont mobilisés autour d'un projet, l'Âme Nord, que j'entends maintenant appliquer scrupuleusement, avec enthousiasme", a déclaré Frédéric Lefebvre dans un communiqué, en évoquant son projet d'association pour le continent nord-américain.

"C'est aussi la victoire de l'homme politique que je suis, un homme de loyauté et d'unité", a-t-il ajouté.

"C'est forcément une déception", a commenté de son côté auprès de l'AFP Franck Scemama, reconnaissant sa défaite. "Si on avait eu un mois et demi de campagne en plus, on aurait pu faire la différence", a-t-il estimé.

L'élection avait été déclenchée par l'invalidation par le Conseil constitutionnel du compte de campagne de la socialiste élue en 2012, Corinne Narassiguin, une décision qui a entraîné son inéligibilité pour un an.

Le candidat UMP, ancien secrétaire d'Etat au Commerce, avait échoué face à Mme Narassiguin en 2012, en ne remportant que 46% des voix dans une circonscription qui avait voté à 54% pour Nicolas Sarkozy.

Avec cette élection, M. Lefebvre retournera à l'Assemblée nationale où il avait exercé en tant que suppléant d'André Santini, nommé ministre en 2007.

Vous aimerez aussi

Politique Lefebvre quitte Les Républicains
Frédéric Lefèbvre a été écarté mercredi 14 septembre de la primaire à droite
Politique La haute autorité de la primaire de la droite écarte trois candidatures
Primaire à droite Primaire de la droite et du centre : qui sont les candidats ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles