Hidalgo tend la main aux Verts, au MoDem et au PCF

La candidate PS aux municipales à Paris, Anne Hidalgo, le 4 juin 2013 à Paris [Joel Saget / AFP/Archives] La candidate PS aux municipales à Paris, Anne Hidalgo, le 4 juin 2013 à Paris [Joel Saget / AFP/Archives]

La candidate PS aux municipales à Paris, Anne Hidalgo, s'est montrée mercredi ouverte à des alliances au premier tour avec les Verts et les communistes et n'a pas exclu que cela soit possible au second tour avec le MoDem.

"Je souhaite une équipe progressiste, de gauche, écologiste à Paris", a fait valoir la première adjointe au maire de Paris, lors de l'émission "Questions d'Info" (LCP/FranceInfo/LeMonde/AFP).

Alors que Europe Ecologie-Les Verts a désigné le week-end dernier Christophe Najdovski comme tête de liste à Paris, Mme Hidalgo a affirmé que "de toute façon (sa) porte ét(ait) ouverte" aux écologistes "pour le rassemblement".

"Nous sommes élus ensemble depuis 2001, c'est quelqu'un que je respecte et apprécie. C'est vrai que logiquement, les Verts sont alliés au gouvernement, nous sommes ensemble depuis deux mandatures, la logique aurait voulu que nous soyons ensemble dès le premier tour", a-t-elle dit.

Questionnée sur une alliance avec Marielle de Sarnez, tête de liste MoDem, Mme Hidalgo a fait valoir que "le MoDem fait partie des progressistes et pas des conservateurs".

Elle a rappelé qu'en 2008 il n'y avait pas eu d'alliance au second tour avec le MoDem car cela avait buté sur "deux points" dont le budget.

"On verra", a ajouté la candidate PS.

Quant aux communistes, elle a estimé qu'ils faisaient "partie des élus de gauche progressistes". "Nous discutons avec le Parti communiste sur une alliance au 1er tour", a-t-elle ajouté.

Les communistes doivent se prononcer en septembre sur cette question.

Vous aimerez aussi

Politique La bataille municipale s'organise à Paris
Le secrétaire d'État au Numérique, Mounir Mahjoubi, avait évoqué son homosexualité en mai.
LGBT Mounir Mahjoubi pose avec son compagnon dans Paris Match, une première pour un ministre
Paris Pierre-Yves Bournazel : «Je suis candidat au débat d'idées»

Ailleurs sur le web

Derniers articles