Retraites: "s'il faut mobiliser, on n'hésitera pas", prévient Mailly

Jean-Claude Mailly le 22 mai 2013 à la sortie de Matignon à Paris [Kenzo Tribouillard / AFP/Archives] Jean-Claude Mailly le 22 mai 2013 à la sortie de Matignon à Paris [Kenzo Tribouillard / AFP/Archives]

Le secrétaire général de FO Jean-Claude Mailly a prévenu vendredi que son syndicat n'hésiterait pas à mobiliser "si le gouvernement s'aventurait" à allonger la durée de cotisation ou remettre en cause le régime de retraite des fonctionnaires.

A quelques heures de la remise du rapport Moreau, qui proposera des pistes pour la réforme des retraites, M. Mailly a déclaré sur Europe 1: "Il est évident que sur des points comme l'allongement éventuel de la durée de cotisation ou des remises en cause du régime des fonctionnaires, (...) si le gouvernement s'y aventurait, il prendrait des risques. S'il faut mobiliser, on n'hésitera pas."

"Je ne sais pas ce qu'il retiendra des pistes du rapport Moreau, mais on a d'ores et déjà dit +attention, il y a certaines pistes qui pour nous ne sont pas acceptables+", a poursuivi le numéro un de Force ouvrière.

Selon lui, "le gouvernement va marcher sur des oeufs, il faut qu'il soit bien prudent".

"Autant on est prêt à regarder sur des augmentations de recettes, pour garantir les retraites par répartition, autant on veut poser le problème global de la politique économique, autant il n'est pas question de (...) rétablir la retraite des morts, c'est-à-dire que vous partez tellement loin en retraite que vous risquez de ne pas en bénéficier beaucoup", a-t-il estimé.

Allonger la durée de cotisation, retirer des avantages fiscaux aux retraités, durcir le mode de calcul des pensions des fonctionnaires: le rapport Moreau remis vendredi à Matignon fournit un catalogue de mesures à prendre pour limiter un déficit prévu de 20 milliards en 2020.

Vous aimerez aussi

Le bien-être au travail va-t-il s’imposer dans les entreprises ?
Social Le bien-être au travail va-t-il s’imposer dans les entreprises ?
Val-de-Marne : une association pour aider les sans-abri
Social Une association vient en aide aux sans-abri dans le Val-de-Marne
Près de 140 migrants ont été mis à l'abri ce jeudi 31 janvier.
Social Paris : énième mise à l'abri de migrants dans la capitale sur fond de critiques des associations

Ailleurs sur le web

Derniers articles