Cosse (EELV) refuse de "dire amen" à la politique du PS

Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV), le 16 mai 2014 à Lille [Philippe Huguen / AFP/Archives] Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV), le 16 mai 2014 à Lille [Philippe Huguen / AFP/Archives]

La secrétaire nationale d'Europe Ecologie Les Verts (EELV) Emmanuelle Cosse justifie dans une interview à Libération à paraître jeudi de ne pas "dire amen" à la politique du gouvernement tout en restant partenaire de la majorité, à la veille de l'université d'été de son mouvement.

Selon elle, la politique de l'offre du gouvernement "ne produit pas son effet" mais fabrique au contraire de la "récession et de la difficulté à maintenir l’emploi".

"La solution ne viendra pas d’une politique d’offre, ni même de relance classique, il faut dépasser ce débat avec une prise en compte de l’épuisement des ressources naturelles", dit-elle.

Dans ces conditions, EELV a pour devoir d'alimenter la critique, poursuit-elle. "J'assume notre appartenance à la majorité, mais aussi notre devoir de dire que la gauche, quand elle gouverne, doit réussir et s’en donner les moyens. Ce n’est pas parce que nous sommes partenaire du PS que nous devons dire amen à sa politique. Hollande et Valls ne travaillent pas assez à avoir au Parlement une majorité de gauche plus large".

EELV tient ses journées d'été de jeudi à samedi à Bordeaux, les premières depuis que les écologistes ont refusé de participer au gouvernement Valls.

Vous aimerez aussi

Politique Benoît Hamon va constituer un groupe avec les écologistes en Île-de-France
Politique Des écologistes déposent un recours contre le gel des contrats aidés
Législatives Tout savoir sur Caroline de Haas, militante féministe candidate aux législatives à Paris

Ailleurs sur le web

Derniers articles