Mariton : "ça n'a pas de sens que Sarkozy soit président de l'UMP"

L'UMP Hervé Mariton le 31 janvier 2014 à Matignon, à Paris [Jacques Demarthon / AFP/Archives] L'UMP Hervé Mariton le 31 janvier 2014 à Matignon, à Paris [Jacques Demarthon / AFP/Archives]

Hervé Mariton, candidat à la présidence de l'UMP, a affirmé vendredi sur i-Télé que l'éventuelle accession de Nicolas Sarkozy à la tête du parti n'aurait "pas de sens", et qu'il le lui dirait lors d'une rencontre prévue entre eux début septembre.

 

Pour "préparer et réussir l'alternance, on a besoin de remettre de l'ordre dans le parti. Pour cela, je suis candidat à la présidence de l'UMP", a affirmé le député de la Drôme.

Selon lui, "la candidature d'Alain Juppé aux primaires souligne la clarté" de sa propre démarche. "Aujourd'hui, je suis candidat à la présidence de l'UMP, et président de l'UMP, je ne serais pas candidat aux primaires présidentielles".

"Nicolas Sarkozy a sans doute envie d'être candidat à l'élection présidentielle et aux primaires" mais "ça n'a pas beaucoup de sens qu'il soit président de l'UMP parce que ça télescoperait les dates, ça risquerait d'assécher le débat des idées dès maintenant en fermant les choses et ça fermerait aussi assez fermement le choix des hommes", a-t-il ajouté.

"Je suis candidat, modestement, pour être l'ingénieur de la piste d'envol qui permettra que les sympathisants choisissent librement le meilleur candidat pour les présidentielles", a-t-il insisté.

"Non", le retour de Sarkozy, via la présidence de l'UMP n'est pas une bonne chose pour le parti. "Je vois Nicolas Sarkozy début septembre et je lui dirai: quelque soit sa légitimité, ça ne passe pas par la case du parti".

Vouloir être président du parti et candidat à la primaire n'est "pas cohérent", "ça verrouille les choses", a-t-il insisté.

Vous aimerez aussi

Nicolas Sarkozy le 4 septembre 2016 à La Baule  [JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP]
Justice Affaire Bygmalion : l'avocat de Nicolas Sarkozy dénonce «une manoeuvre politique grossière»
Valérie Pécresse Qu'est ce que le «bouclier de sécurité» voulu par Valérie Pécresse ?
Élections régionales Régionales : Estrosi et Bertrand donnés gagnants face au FN

Ailleurs sur le web

Derniers articles