Décapitation de David Haines : réaction de l'Elysée

ARCHIVES / AFP[L'entrée du palais de l'Elysée ]

La présidence de la République a réagi dimanche matin pour exprimer sa solidarité suite à l'annonce de la décapitation de l'otage britannique David Haines par l'Etat Islamique.

 

Dans un communiqué très court - deux paragraphes - l'Elysée exprime au nom de la France sa solidarité à l'égard de la famille de David Haines et de la Grande-Bretagne, après l'annonce du meurtre de l'otage.

Selon la présidence, cette décapitation "montre une nouvelle fois combien la communauté internationale doit se mobiliser contre Daesh, organisation de la lâcheté et de l'abjection".

 

Changement sémantique

Le mot "Daesh" (orthographié aussi "Daech") utilisé dans ce document est le mot arabe utilisé pour désigner l'Etat Islamique de manière péjorative.  

Ce changement sémantique fait suite au refus du gouvernement d'utiliser l'expression "Etat Islamique", le mouvement terroriste n'ayant aucunement la légitimité d'un Etat, selon le quai d'Orsay.

 

À suivre aussi

Sécurité Retour en France, sortie de prison : le casse-tête des jihadistes se poursuit
Le jihadiste était emprisonné à Condé-sur-Sarthe depuis 2013
Terrorisme Qui est Flavien Moreau, le jihadiste libéré de prison ce lundi ?
Emmanuel Macron entouré des dirigeants des pays du G5 Sahel (Ibrahim Boubacar Keita pour le Mali, Mohamed Ould Abdel Aziz pour la Mauritanie, Idriss Déby pour le Tchad, Mahamadou Issoufou pour le Niger et Roch Marc Christian Kaboré pour le Burkina Faso), en juillet 2018 à Nouakchott (Mauritanie).
Terrorisme Pourquoi Emmanuel Macron réunit-il les présidents du G5 Sahel ce lundi à Pau ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles