Manuel Valls tient tête à Martine Aubry

Le Premier ministre Manuel Valls à l'Assemblée Nationale.[.[PATRICK KOVARIK / AFP]]

Le Premier ministre a indirectement répondu à la maire de Lille.

 

Il n’aura pas fallu longtemps à Manuel Valls pour répondre aux critiques de Martine Aubry envers la politique économique du gouvernement. Le Premier ministre a assuré ce dimanche lors d’un discours devant le PRG qu’on pouvait «compter» sur lui pour «avoir les nerfs solides».

Tout en louant la diversité des opinions de la gauche, il a indirectement ciblé la maire de Lille qui, après deux ans de silence, se pose désormais comme  la chef de file des frondeurs du PS. Dans une interview donnée au JDD, l’ex-ministre du Travail demande au gouvernement «d’emprunter le bon chemin» et plaide pour «une nouvelle social-démocratie». 

Martine Aubry semble ainsi se positionner comme alternative pour 2017. Mais ce come-back n’a pas fait réagir que le Premier ministre. Bruno Leroux, président du groupe PS à l'Assemblée a pris la défense du gouvernement en relevant que Martine Aubry réouvrait de «vieux débats» qui avaient déjà été «tranchés». 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles