Une centaine de parlementaires en indélicatesse avec le fisc

Les parlementaires sont épinglés sur leur déclaration de patrimoine.[AFP]

Plus de 10% des parlementaires seraient visés par l’administration pour leur manque de transparence sur leur déclaration du patrimoine.

 

Après l’affaire Thomas Thévenoud ou Jérôme Cahuzac, l’administration fiscale étudierait, selon Europe 1, les dossiers d’une centaine d’élus «en indélicatesse» avec le fisc.

Dans la plupart des cas, il ne s’agirait cependant pas de fraudes en tant que telles, mais de sous-évaluation de leur patrimoine, excepté pour une vingtaine de «dossiers lourds»

Ces parlementaires visés devront donc s’expliquer devant la Haute autorité pour la transparence de la vie publique. Si leur argumentaire ne satisfait pas, leur dossier sera transmis à la justice.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles