Tollé après les propos de Bartolone sur Michel Giraud

Les Républicains exigent des excuses de la part de Claude Bartolone. [LIONEL BONAVENTURE / AFP]

Alors qu'il faisait campagne sur un marche de Pontault-Combault, Claude Bartolone a vivement critiqué le prédécesseur décédé de Jean-Paul Huchon : Michel Giraud. Les Républicains dénoncent des propos calomnieux et réclament des excuses.

 

Le président de l'Assemblée Nationale Claude Bartolone, qui brigue la présidence de la région Île-de-France, était en campagne vendredi des rues de Pontault-Combault (Seine-et-Marne). Interpellé par une habitante qui se plaignait des défaillances constatées dans les réseaux de transports en commun, le locataire de l'Hôtel de Lassay a déployé une série d'arguments qui ont été enregistrés par un téléphone mobile.

Claude Bartolone explique ainsi que ces dysfonctionnements seraient les conséquences toujours actuelles de la gestion de la région lorsqu'elle était placée sous la présidence de Michel Giraud, le prédecesseur RPR de Jean-Paul Huchon, disparu en 2011.

 

"Allez, salut !"

"Vous n'êtes pas bien au courant", rétorque t-il à la femme qui s'adresse à lui. "Le président de région de droite a fini en prison tellement il l'avait mal gérée" précise t-il. Avant de mettre fin à la conversation d'un cavalier "Allez, salut !" et de tourner le dos à son interlocutrice.

 

 

La vidéo de cette conversation a été largement diffusée sur les réseaux sociaux et à déclenché une vive indignation chez les Républicains. Dans un communiqué diffusé lundi, Vincent Jeanbrun, le porte-parole de Valérie Pécresse - qui sera l'adversaire de Claude Bartolone lors du scrutin régional - évoque une "insulte à la mémoire de l'ancien président de région" et présente ses excuses pour ce "dérapage".

Dans le même document, le porte-parole de Valérie Pécresse salue la figure de Michel Giraud, "considéré comme le père fondateur de la région Île-de-France". Une déclaration qui ressemble beaucoup à celle de Jean-Paul Huchon lui-même, lorsqu'il avait appris le décès son prédécesseur : "Nous perdons un homme courageux, sensible et constamment soucieux de dialogue et de l'intérêt général", écrit Jean-Paul Huchon dans un communiqué. "Il fut l'un des premiers à croire à la Région Ile-de-France et à tenter d'en construire l'identité" avait alors déclaré le patron PS de la région.

Selon Le Parisien, plusieurs figures des Républicains franciliens pourraient envisager de porter plainte contre le quatrime personnage de l'Etat. Interrogé par Le Figaro, Luc Cavournas, le porte-parole de Claude Bartolone a évoqué des méthodes de "barbouzes" et d'une polémique relevant "de la cour d'école".

 

Vous aimerez aussi

neige Paris : le salage des rues a commencé avec l'arrivée des premiers flocons
Pollution Grand Paris : vers de nouvelles aides pour les Franciliens qui souhaitent acquérir une voiture propre ?
Inondations Hauts-de-Seine : un tout nouveau bassin de stockage des eaux pluviales inauguré à Issy

Ailleurs sur le web

Derniers articles