Jérôme Cahuzac renvoyé en correctionnelle

Jérôme Cahuzac en 2013. [JEAN-PIERRE MULLER / AFP/Archives]

Jérôme Cahuzac a été renvoyé en correctionnelle pour fraude fiscale, dans l’affaire de son compte bancaire caché à l’étranger. L’histoire avait mis un terme à la carrière de l’ancien ministre du Budget.

 

Début avril 2013, Jérôme Cahuzac avait reconnu avoir ouvert un compte en Suisse en 1992, après l’avoir longtemps nié à la suite des révélations du site Mediapart. En 2009, l’argent avait été transféré à Singapour, puis au Seychelles, avant d’être rapatrié lorsque le scandale a éclaté. Les fonds atteignaient environ 600.000 euros.

Jérôme Cahuzac sera donc jugé notamment pour fraude fiscale et blanchiment, tout comme son épouse Patricia, dont il est séparé, a précisé une source judiciaire à l’AFP.

 

Patricia Cahuzac jugée

Fin 2013, Patricia Cahuzac avait quant à elle reconnu devant les juges d’instruction l’ouverture d’un compte avec son mari sur l’île de Man en 1997, puis d’autres en Suisse, à l’insu de Jérôme Cahuzac. L’argent, plus de deux millions d’euros, avait servi à des placements immobiliers.

La banque genevoise Reyl, son patron François Reyl et le conseiller financier Philippe Houman comparaîtront également pour blanchiment de fraude fiscale. Dominique Reyl, le fondateur de la banque de Genève, et le gestionnaire de patrimoine Hervé Dreyfus ont bénéficié d’un non-lieu. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles