Vol d'explosifs à Miramas : Le Drian dénonce une "défaillance grave"

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian à l’Élysée, le 3 juin 2014 [Alain Jocard / AFP]

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a dénoncé une "défaillance grave" mardi après le vol d'explosifs en début de semaine dernière sur un site militaire à Miramas (Bouches-du-Rhône) et annoncé que des mesures seraient prises contre "ceux qui ont failli".

 

"C'est une défaillance grave, inacceptable pour un ministre de la Défense", a dit M. Le Drian sur la radio RTL. "La très grande majorité des sites est extrêmement bien protégée. Là il y a eu une défaillance qu'il faut condamner et punir lorsque tous les éléments seront portés à ma connaissance", a-t-il ajouté.

"Des moyens seront mis en oeuvre pour y remédier et aussi pour prendre les mesures qui s'imposent contre ceux qui ont failli à un moment donné", a-t-il souligné. 

 

Enquête

Après le vol d'au moins 150 détonateurs et pains de plastic dans la nuit du 5 au 6 juillet, le ministère de la Défense a ordonné une enquête de commandement pour analyser les faits et les éventuelles responsabilités.

Il a aussi demandé une évaluation "sous quinzaine" de la protection de l'ensemble des sites militaires de stockage de munitions.

 

Vous aimerez aussi

La BSPP traite plus d'un millions d'appels par an.
Sécurité Paris : le coup de gueule des pompiers contre les appels abusifs
Transports en commun Bientôt des gendarmes réservistes pour sécuriser les bus de grande couronne francilienne
Sécurité Les agressions contre les pompiers de Paris en forte hausse l'an dernier

Ailleurs sur le web

Derniers articles