Syrie, réfugiés, impôts... Revivez la conférence de presse de François Hollande

François Hollande, lors de la conférence de presse du 7 septembre 2015. François Hollande, lors de la conférence de presse du 7 septembre 2015, annonce que la France accueillera 24.000 réfugiés dans les deux ans à venir.[ALAIN JOCARD / AFP]

François Hollande a tenu ce lundi 7 septembre sa sixième conférence de presse à l’Elysée devant un parterre de journalistes français et internationaux. Accueil de 24.000 réfugiés, vols de reconnaissance en Syrie, deux milliards de baisse d'impôt en 2016... Retour sur ses principales annonces.

 

C’est la sixième fois qu’il se pliait à l’exercice depuis le début du quinquennat. François Hollande a reçu ce lundi 7 septembre à l’Elysée quelque 200 journalistes français et internationaux, pour sa première "conférence de campagne, en phase de reconquête", selon le politologue Philippe Moreau-Chevrolet. Pendant près de deux heures, le chef de l’Etat s'est exprimé (entre autres) sur la question des migrants, les baisses d’impôts et le problème du chômage. Il a également annoncé la participation de la France à des vols de reconnaissance en Syrie. Revivez ci-dessous l'intégralité de la conférence de presse.

 

12h58. Fin de l'intervention de François Hollande qui donne rendez-vous aux journalistes pour sa prochaine conférence de presse.

 

12h57. "Je me rendrai en Chine au début du mois de novembre où Xi Jinping et moi lancerons un appel pour réussir la conférence sur le climat."

 

 

12h47. François Hollande annonce un "grand plan pour l'égalité dans tous les territoires d'Outre-mer".

 

 

12h40. Le chef de l'Etat s'engage à lancer une réforme de la dotation globale de fonctionnement entre les collectivités "pour que les plus prospères puissent aider les autres". Dans un souci de justice territoriale, un milliard d'euros supplémentaire sera alloué aux collectivités qui investissent (dans la transition énergétique, notamment).

 

12h28. François Hollande annonce un projet de loi pour lutter contre les discriminations dans les domaines du travail, des transports ou des loisirs ("tout ce qui fait la vie quotidienne"). Par ailleurs, il annonce que la généralisation du CV anonyme n’a pas été retenue.

 

 

12h22. Le chef de l'Etat n'est pas favorable à l'élargissement de la redevance audiovisuelle aux objets connectés : "Delphine Ernotte veut un service public audiovisuel fort, et je la comprends. Mais la redevance ne peut pas être la variable d’ajustement". 

 

 

12h19. "La durée légale du travail, c'est la durée légale du travail : 35h", assène François Hollande.

 

 

12h05. "L’idée [de la réforme du code du travail], c’est qu’il puisse y avoir des négociations entre entrepreneurs et salariés pour qu’ils trouvent – ensemble – des solutions pour protéger, assouplir et libérer des initiatives en faveur de l’emploi. Nous allons ouvrir largement le champ du dialogue social", lance François Hollande.

 

 

11h57. "Nous aurons probablement un peu plus de 1 % de croissance cette année, table François Hollande. La croissance pourrait être de 1,5 % l’année prochaine. C’est l’objectif – raisonnable – que nous nous sommes fixé."

 

11h41. "La solution en Syrie ne peut pas passer par le maintien de Bachar al-Assad, insiste François Hollande. La transition doit passer par son départ. C’est la position que nous voulons faire partager aux Russes et aux Iraniens."

 

 

11h26. "La question du départ de Bachar al-Assad sera, à un moment, posée dans la transition en Syrie", affirme le président.

 

11h24. "Nous ne ferons pas d'intervention au sol en Syrie, pas plus que nous n'en ferons en Irak", assure François Hollande.

 

 

11h20. Fin du discours inaugural de François Hollande. Place aux questions des journalistes.

 

11h17. "La politique de baisse des impôts se poursuivra en 2016, annonce François Hollande. Deux milliards d'euros y seront consacrés et huit millions de foyers seront concernés."

 

 

11h14. "Nous mènerons des vols de reconnaissance en Syrie, déclare François Hollande, en vue d'éventuelles frappes contre Daech."

 

 

11h11. François Hollande propose la tenue d'une conférence internationale sur les réfugiés et se dit prêt à l'accueillir à Paris.

 

 

11h07. François Hollande annonce l'accueil de 24.000 réfugiés en France dans les deux prochaines années.

 

 

 

11h02. Arrivée de François Hollande. Comme prévu, il commence par évoquer les questions internationales.

 

 

10h55. La (quasi)totalité des membres du gouvernement prennent place dans la salle des fêtes de l'Elysée. Pas d'Emmanuel Macron en vue, le ministre de l'Economie est en Israël. Nommée la semaine dernière rue de Grenelle, Myriam El Khomri assiste à sa première conférence de presse présidentielle en tant que ministre du Travail.

 

 

9h42. Le pupitre de la salle des fêtes de l'Elysée est en place, prêt à accueillir François Hollande à partir de 11h.

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles