Les Républicains : NKM évincée du parti

Nathalie Kosciusko-Morizet le 9 décembre 2015 à Issy-les-Moulineaux   [Miguel MEDINA / AFP/Archives] Nathalie Kosciusko-Morizet le 9 décembre 2015 à Issy-les-Moulineaux [Miguel MEDINA / AFP/Archives]

Nathalie Kosciusko-Morizet est évincée de son poste de vice-présidente déléguée des Républicains a-t-on appris ce lundi.

Nathalie Kosciusko-Morizet a qualifié son éviction de la direction des Républicains de "vieille idée stalinienne" consistant à "croire que le parti se renforce en s'épurant", au lendemain du second tour des élections régionales.

"Je trouve curieux, au moment où on lance un débat sur la ligne, d'évincer ceux qui ne sont pas d'accord. (...) Penser que le parti se renforce en s'épurant, c'est une vieille idée stalinienne. Moi je crois au contraire que le parti se réforme en débattant. Hier le FN a fait son plus haut score, ça mérite un débat. Moi, je n'échange pas mes convictions contre une place", a déclaré NKM au sortir du bureau politique des Républicains. Une nouvelle direction du parti Les Républicains devrait être annoncée en janvier.

Nicolas Sarkozy veut "une nouvelle équipe" 

Le président des Républicains, Nicolas Sarkozy, a confié à des journalistes qu'il souhaitait former "une nouvelle équipe" dirigeante du parti d'opposition, "avec un souci de fond et de cohérence".

"On préfère que les responsables du mouvement expliquent les positions du mouvement et pas autre chose", a-t-il dit après la tenue d'un bureau politique extraordinaire post-régionales où il a évoqué l'éviction de Nathalie Kosciusko-Morizet de son poste de numéro deux du parti.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles