Déchéance : Sarkozy critique "ceux qui ont changé d'avis"

Nicolas Sarkozy sur le plateau de France 2 à Paris, le 4 février 2016   [KENZO TRIBOUILLARD / AFP/Archives] Nicolas Sarkozy sur le plateau de France 2 à Paris, le 4 février 2016 [KENZO TRIBOUILLARD / AFP/Archives]

Nicolas Sarkozy a appelé mardi les députés LR à voter pour la déchéance de nationalité car "on nous demandera des comptes" en cas de nouveaux attentats, a-t-il déclaré, critiquant "ceux qui ont changé d'avis" en ciblant François Fillon lors de la réunion de groupe à l'Assemblée, selon des participants.

"Que ceux qui ont toujours été contre votent contre, d'accord. Mais que ceux qui ont soutenu la déchéance par le passé changent d’avis, ça non! François, j’ai lu ce que tu as déclaré. J'aurais préféré que tu viennes le dire au bureau politique où nous en avons débattu deux heures et où tu n’étais pas", a dit le président des Républicains. En cas de nouveaux attentats en France, "on nous demandera des comptes. Les arguments des constitutionnalistes sont justes, mais ils seront balayés par les médias", a-t-il ajouté, cité par ces sources.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles