Pourquoi un grand désordre est-il un "capharnaüm" ?

Un grand désordre est appelé un capharnaüm [Domaine public]

«Qu’est-ce que c’est que ce capharnaüm ?» Nombreux sont les parents à s’être déjà énervés contre la pagaille dans la chambre de leurs enfants.

 

Ce terme est employé pour désigner un bazar monstre et il est tiré de la ville de Capharnaüm, située au bord du lac de Tibériade dans le nord-est d’Israël. Et en hébreu, capharnaüm ­signifie «village de la compassion».

Peuplée de marchands majoritairement juifs, elle a abrité Jésus dans la maison de saint Pierre, lorsqu’il a quitté Nazareth. Il y a choisi ses premiers disciples. Au fil du temps, Jésus a prêché la bonne parole dans les synagogues et a réalisé des miracles. La nouvelle s’est rapidement répandue à travers la ville et il s’est retrouvé assailli par une foule de personnes malades désireuses de se faire guérir. Les rues sont devenues bondées et pleines de désordre, où il était pratiquement impossible de circuler, même à pied.

De nos jours, les ruines de Capharnaüm sont beaucoup plus paisibles.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles