Pourquoi les moines portaient-ils une tonsure ?

La forme circulaire des cheveux restants fait quant à elle référence aux auréoles des saints.[CC / Renaud Camus]

Signe particulier des moi­nes chrétiens du Moyen Age, la tonsure, qui consiste à se raser une partie des cheveux au sommet du crâne, est née au IIe siècle.

 

Il s’agit d’abord d’un signe de renonciation à la séduction, les cheveux étant traditionnellement associés au charme depuis l’Ancien Testament. La tonsure marquait donc la fin de la vie civile (se raser effaçait symboliquement les péchés antérieurs) pour entrer dans la vie religieuse et allait donc de pair avec le vœu de chasteté.

La forme circulaire des cheveux restants fait quant à elle référence aux auréoles des saints, pour accentuer la vocation spirituelle des ecclésiastiques. Auparavant obligatoire chez les moines catholiques, la tonsure a été rendue facultative par le Vatican en 1972.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles