Pourquoi y a-t-il des gargouilles sur certaines églises ?

Une gargouille au sommet de la tour Philippe le Bon, dans le Palais des ducs de Bourgogne à Dijon.[CC / Wikipedia]

On les voit surtout sur les édifices gothiques. Les gargouilles y font office de gouttières en référence à une légende datant du début du Moyen Age.

 

Celle-ci fait état de l’exploit de saint Romain, évêque de Rouen au VIIe siècle, pour avoir combattu une créature terrifiante qui dévorait les habitants, baptisée Gargouille. Cet homme d’Eglise serait venu à bout du monstre après l’avoir immobilisé grâce à un signe de croix et aurait ensuite fait exposer ses restes sur les remparts de la ville.

Ce symbole du mal a ensuite été reproduit sur les édifices religieux en signe de mise en garde contre les mauvais esprits. Quant à leur fonction de gouttières, elle n’est apparue qu’au XIIe ou XIIIe siècle.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles