Pourquoi de Gaulle a-t-il adopté la «croix de Lorraine» comme emblème ?

A Colombey-les-Deux-Eglises, en Haute-Marne, la crois de Lorraine fait 40 mètres de haut. A Colombey-les-Deux-Eglises, en Haute-Marne, la crois de Lorraine fait 40 mètres de haut.[© PATRICK KOVARIK / AFP]

C’est l’un des symboles les plus souvent associés à de Gaulle : la fameuse «croix de Lorraine».

Celle-ci a été adoptée par la France libre en juillet 1940, à l’issue d’une réunion entre le général, l’amiral (et prêtre) Georges Thierry d’Argenlieu et le vice-amiral Emile Muselier. Les trois hommes cherchaient un emblème à opposer à la croix gammée des nazis.

C’est Muselier, en ­hommage à son père originaire de Lorraine, qui a proposé d’utiliser cette croix. Cette dernière figure sur les ­armoiries de la région depuis le XVe siècle. 

A lire aussi : Pourquoi les châteaux ont-ils des tours rondes ?

De plus, l’insigne du 507e régiment de chars que commandait de Gaulle, alors colonel, entre 1937 et 1939 comportait aussi une croix de Lorraine. Ce choix a été entériné, et le pavillon a été arboré d’abord sur les navires, avant d’être adopté par les combattants de la France libre.

Une croix de Lorraine de plus de 40 mètres de haut a été érigée à Colombey-les-Deux-Eglises (photo), où Charles de Gaulle est décédé.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles