Rugby : Toulon en demi-teinte

Le pilier international néo-zélandais de Toulon, Carl Hayman, s'apprête à plaquer un joueur du Munster, en demi-finale de Coupe d'Europe, le 27 avril 2014 au Vélodrome de Marseille [Bertrand Langlois / AFP/Archives]

Double champion en titre, Toulon est paru fébrile face aux Scarlets de Llanelli mais a assuré l'essentiel dimanche (28-18).

 

La défense de son titre commence par un succès. Mais on ne retiendra que cela. En s’imposant péniblement dimanche, lors de la première journée de la Champions Cup (ex-H Cup) face aux Scarlets de Llanelli (28-18), le double champion d’Europe en titre toulonnais a montré qu’il n’avait, certes, pas perdu son ambition sur la scène continental, mais surtout que la tâche s’annonce périlleuse, aucun club n’ayant réussi le triplé dans la compétition.

Dans son antre de Mayol, les Rouge et Noir ont en effet paru emprunté tout au long de la partie face à des Gallois, qui y ont poussé jusqu’à la dernière minute. C’est d’ailleurs grâce à la botte de l’arrière international gallois Leigh Halfpenny (15 points) que les Varois se sont offert ce succès. Car avec «seulement» trois essais, les hommes de Bernard Laporte sont passés à côté du bonus offensif.

Gêné par la défense agressive de son adversaire, le RCT prend tout de même la tête de la poule 3 en compagnie des Tigres de Leicester. Mais il faudra impérativement montrer un visage plus conquérant dès la semaine prochaine sur le terrain de l’Ulster à l’occasion de la deuxième journée. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles