XV de France : Saint-André a déjà le Mondial en tête

Le XV de France a terminé le Tournoi des VI Nations à la 4e place. Le XV de France a terminé le Tournoi des VI Nations à la 4e place.[MIGUEL MEDINA / AFP / Archives]

A peine le Tournoi des VI Nation achevé que Philippe Saint-André avait déjà en tête la Coupe du monde en Angleterre. Et le sélectionneur du XV de France a du pain sur la planche, après un Tournoi plus que mitigé. Il a six mois pour combler l’écart avec les meilleures nations mondiales.

 

"La Coupe du monde commence aujourd’hui." Au lendemain du revers du XV de France en Angleterre (55-35), lors de l’ultime journée du Tournoi des Six Nations, Philippe Saint-André avait déjà l’esprit tourné vers le Mondial… en terre anglaise.

Et le sélectionneur des Bleus n’a plus que six mois pour combler l’écart avec les meilleures nations mondiales. Mais il est déterminé à relever le défi. "Avec encore plus d’investissement et de travail, on va y arriver", a lancé PSA qui estime ses joueurs capables "de rivaliser contre toutes les équipes".

Il en veut pour preuve les matchs contre l’Irlande, le pays de Galles et l’Angleterre où "ça ne s’est joué à pas grand-chose."

 

Des Bleus défaillants

Les Tricolores ont pourtant été défaillants dans bon nombre de domaines tout au long du Tournoi, et notamment dans l’exercice des tirs au but. Une faillite qui s’est vérifiée à Twickenham avec douze points laissés en route. "C’est le mal du Tournoi, mais c’est le mal depuis plus longtemps", a rappelé Saint-André conscient du problème et soucieux de le résoudre.

"On s’aperçoit, sur les dernières Coupes du monde, que la France est allée en finale avec deux buteurs qui avaient les meilleurs stats." Il a jusqu’au 19 mai, date à laquelle il doit dévoiler une liste de 36 joueurs retenus pour préparer le Mondial, pour débusquer les perles rares.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles