Six enfants sauvés par le virus du sida

Modélisation du virus du sida. [© CNRS Photothèque / www.gregcirade.com]

Six enfants atteints d'une maladie génétique mortelle ont pu être sauvés par le virus inactivé du sida. L'expérience a été menée conjointement par des hôpitaux de Londres et de Paris.

 

Les enfants soignés étaient atteints du syndrome de Wiskott-Aldrich, rapporte la BBC qui a rapporté l'étude franco-britannique le mardi 21 avril. Cette maladie mortelle, qui ne touche qu'un individu sur 100.000, affecte la cicatrisation. Le malade encourt de larges risques à chaque hémorragie, et peut développer pneumonie ou encore cancer au cours de l'évolution de la maladie.

Ce syndrome est causé par une malformation génétique qui complique le développement immunitaire du malade. Elle peut se soigner par une greffe de moelle osseuse, prélevée sur un membre de la famille du patient.

 

Traitement basé sur le virus du sida

Les six enfants ont pour leur part bénéficié d'un nouveau traitement basé sur le virus du VIH. Les hôpitaux Great Ormond Street de Londres et Necker de Paris se sont alliés pour entreprendre cette expérience.

Les médecins ont décelé les cellules chargées de régénérer le système immunitaire présentes dans un échantillon de la moelle osseuse du patient. Ils ont ensuite injecté le bon ADN dans l'échantillon à l'aide du virus du VIH inactivé. L'échantillon de moelle osseuse, ainsi modifié, a été greffé au malade.

 

Six enfants sur sept soignés

La thérapie a fonctionné sur six des sept enfants hospitalisés. L'un d'entre eux – un Français – peut même désormais marcher sans son fauteuil roulant. Le septième enfant n'a pas survécu. Il est décédé d'une infection de l'herpès insensible aux médicaments apparue avant le lancement du traitement.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles