Le premier greffé du pénis va devenir papa

Le professeur Andre van der Merwe (à gauche) et le professeur Rafique Mossa le 13 mars 2015 à l'hôpital Tygerberg du Cap (Afrique du Sud). [AFP]

Quelques mois seulement après son opération, le premier greffé du pénis au monde, un Sud-africain de 21 ans, va devenir papa d’ici peu.

 

Amputé du pénis il y a trois ans après une circoncision ratée, il devrait être papa dans cinq mois. C’est la belle histoire d’un jeune Sud-africain de 21 ans qui avait été le premier greffé du pénis le 11 décembre dernier.

C’est son chirurgien, le professeur Andre van de Merwe, urologue à l’hôpital Tygerberg du Cap, qui a révélé la bonne nouvelle vendredi à la presse. Un peu plus tôt, son patient l'avait en effet prévenu que sa compagne, elle aussi âgée de 21 ans, était bien enceinte d'environ quatre mois. 

 

Reprise rapide

Le scientifique s’est montré agréablement surpris par cette grossesse rapide. Il avait déjà fait montre du même sentiment lors de l’annonce de la greffe en mars dernier. Le pénis du jeune homme avait ainsi été déclaré parfaitement fonctionnel trois mois après la chirurgie alors que les médecins misaient initialement sur un délai de deux ans.

 

Infections et gangrènes

Le jeune homme avait été amputé trois ans auparavant, après une infection provoquée par une circoncision mal effectuée lors d'une cérémonie traditionnelle africaine.

Chaque année, le pays déplore un certain nombre de morts ou de mutilés. Entre 2008 et 2013, 486 jeunes gens sont décédés à la suite de ces rituels de passage à l'âge adulte, le plus souvent à cause d'infections ou de gangrènes consécutives à la circoncision.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles