Un spray nasal pour soigner l’autisme

Ce nouveau traitement améliorerait la sociabilité des enfants autistes. Photo d'illustration [Anders Adermark / CC]

Des scientifiques australiens ont mis au point un spray nasal d’ocytocine qui permettrait d’améliorer la sociabilité des autistes. Un déficit de cette molécule dans le corps serait la cause de l’autisme.

L’ocytocine, appelée aussi «hormone de l’amour» ou «hormone de l’accouchement», est sécrétée par l’hypothalamus. Elle est impliquée dans le déclenchement de l’accouchement et dans la régulation des émotions. Dans le passé, des recherches ont montré que l’apparition de l’autisme pouvait être favorisée par un manque d’ocytocine à la naissance et que les personnes malades avaient des taux de cette hormone dans le sang plus bas que les autres.

31 enfants de 3 à 8 ans ont reçu deux injections d’ocytocine par voie nasale, puis, quelques semaines plus tard, les chercheurs leur ont injecté un placebo. Les parents ont rapporté aux médecins australiens que leurs enfants «faisaient preuve d’une meilleure sensibilité sociale à la maison», explique le Pr Adam Guastella, chargé du test à Sydney.

Aucun traitement pour guérir de l’autisme

Cette invention pourrait être très bénéfique pour les personnes malades car, aujourd’hui, il n’existe pas de traitement permettant de guérir de l’autisme. Seule la thérapie comportementale permet d’améliorer le quotidien des autistes mais cette technique coûte cher et réclame énormément de temps pour des résultats incertains.

Il convient cependant de rester réservé car certaines personnes pourraient ne pas tolérer ce traitement. Le corps médical a besoin de plus de données avant de mettre en avant. Il faudra donc encore patienter quelques années. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles