Le Salvador recommande aux femmes de ne pas tomber enceinte avant 2018

Le virus Zika est soupçonné de provoquer des malformations congénitales. [RAUL ARBOLEDA / -- / AFP]

Alors le virus Zika, transmis par les moustiques, s’étend de plus en plus sur le continent américain, les autorités du Salvador ont recommandé aux femmes de ne pas envisager de grossesse avant 2018.

Le virus Zika est, en effet, soupçonné de provoquer une microcéphalie chez le fœtus. La boîte crânienne étant anormalement petite, le cerveau ne peut se développer correctement, entraînant des retards dans le développement intellectuel de l’enfant.

Au Brésil, pays durement touché par le virus, le nombre de microcéphalie chez le bébé a considérablement augmenté, s’établissant à près de 3 174 cas en 2015 contre 160 auparavant, selon les données du Monde.

Face à ces risques, le Salvador demande aux femmes qui envisageaient de tomber enceinte de repousser à 2018 tout projet de grossesse. «Si nous ne faisons pas de recommandations à la population, nous pourrions avoir une incidence élevée de microcéphalie», a souligné Eduardo Antonia Espinoza Fiallos, vice-ministre de la Santé. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles