Taille du phallus : une étude sur 15.500 pénis

Statue phallique monumentale à Delos (Grèce) [CC / ISAW]

"Mon pénis est-il d'une taille normale ?". Cette question, qui taraude bon nombre d'hommes de tous âges, a enfin trouvé sa réponse définitive et scientifique. Grâce à une étude géante réalisée par des chercheurs britanniques.

 

Guillaume Apollinaire avait écrit les "Onze mille verges" en 1907. Mais en 2015, c'est une étude portant sur 15.500 pénis qui vient d'être publiée par des chercheurs britanniques. La réalité scientifique dépasse ainsi de 4.500 membres la fiction pornographique du grand poète.

La revue d'urologie BJU international vient en effet d'éditer les conclusions d'une étude massive visant à déterminer quelle serait la taille "normale", c'est à dire moyenne, d'un pénis humain standard. L'objet de ces travaux n'est ni anodin, ni oiseux, car l'obsession de la normalité taraude une partie de la population masculine.

 

En action et au repos

Un échantillon de 15.500 individus, issus d'Europe ou du Moyen-Orient, a ainsi été constitué. Tous les hommes présentant des malformations congénitales (atrophies ou surdéveloppement) ont été écartés, ainsi que ceux qui auraient pu subir des interventions chirurgicales impactant la taille de la verge.

Cet échantillon révèle ainsi que la longueur moyenne d'un phallus est de 13,12 cm (9,16 cm pour un pénis au repos) tandis que sa circonférence s'établirait à 11,66 cm (9,31 cm au repos). Des chiffres qui permettront à tous ceux qui souffrent de dysmorphophobie (la hantise de ne pas être constitué "normalement") de se comparer, chiffres à l'appui, à un étalon validé. Une information, enfin, qui permettra de rassurer bon nombre d'entre eux et qui les écartera du chemin de la pénoplastie, une pratique en plein essor.

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles