Coupe de la Ligue : Rennes se rassure face à Nancy

L'attaquant de Rennes Mevlut Erding célèbre l'un de ses deux buts inscrits contre Nancy en 16e de finale de la Coupe de la Ligue, le 25 septembre 2012. [Damien Meyer / AFP] L'attaquant de Rennes Mevlut Erding célèbre l'un de ses deux buts inscrits contre Nancy en 16e de finale de la Coupe de la Ligue, le 25 septembre 2012. [Damien Meyer / AFP]

Le Stade Rennais, relégable en Championnat, s'est rassuré en éliminant Nancy (3-2), autre équipe mal en point, mardi soir à domicile en 16e de finale de la Coupe de la Ligue.

Frédéric Antonetti et ses hommes, battus quatre fois en Ligue 1 mais qui avaient montré des signes de progrès samedi à Toulouse (2-2), peuvent aborder plus sereinement la réception de Lille, vendredi.

Egalement dans la zone rouge avant d'accueillir Montpellier, les Nancéiens, à défaut de complètement se rassurer, ont quant à eux eu le mérite de marquer, ce qu'ils n'avaient pas réussi à faire lors de leurs quatre derniers matches, soldés par autant de défaites.

Cette ouverture du score de Bakar au milieu d'une défense passive (15e) aurait pu faire douter les Rennais, mais ils égalisaient deux minutes plus tard par Alessandrini, qui reprenait d'une talonnade de volée un centre de Pajot.

Antonetti avait ainsi choisi de largement remanier sa formation par rapport à celle battue au Stadium, donnant du temps de jeu à des jeunes joueurs comme Jebbour, Foulquier ou Abdoulaye Sané.

Jean Fernandez avait de son côté, changé cinq titulaires par rapport à l'équipe battue à Reims samedi (2-0).

Mais sa formation, bien que volontaire, s'est montrée trop fébrile en défense, encaissant deux autres buts, par Erding, sur une ouverture de Diallo (28e) cinq minutes après son entrée en jeu à la place de Sané, blessé, puis de la tête sur un corner d'Alessandrini (47e).

Lui aussi à la recherche d'une confiance perdue, l'international turc vient d'inscrire trois buts en deux matches.

La réduction du score de Moukandjo sur un centre de Karaboué (84e) ne changeait rien à l'issue du match mais prouvait que Rennes, fébrile en fin de match, était encore convalescent.

Vous aimerez aussi

Le club de la capitale a signé un contrat inédit avec la marque Jordan.
Football Le PSG équipé par Jordan en Ligue des Champions
Memphis Depay et les Lyonnais devront montrer un meilleur état d’esprit sur la pelouse des Citizens.
Football Ligue des champions : Lyon condamné à l’exploit à Manchester City
Ligue des champions Monaco-Atlético Madrid, 1e journée de Ligue des champions : à quelle heure et sur quelle chaîne ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles