Etats-Unis: des élus demandent le changement de nom des Redskins

L'élu indien de la Chambre des Représentants Ray Halbritter, s'adresse à la presse, le 30 octobre 2013 à New York, après avoir rencontré les officiels de la NFL en vue du changement du nom des Redskins ("Peaux-Rouges") de Washington  [ / AFP/Archives] L'élu indien de la Chambre des Représentants Ray Halbritter, s'adresse à la presse, le 30 octobre 2013 à New York, après avoir rencontré les officiels de la NFL en vue du changement du nom des Redskins ("Peaux-Rouges") de Washington [ / AFP/Archives]

Une cinquantaine de sénateurs américains ont adressé jeudi une lettre ouverte à la NFL, la ligue professionnelle de football américain, pour lui demander d'agir en faveur d'un changement de nom de l'équipe de Washington, les Redskins ("Peaux-Rouges"), jugé raciste.

Le "racisme et l'intolérance n'ont pas leur place dans le sport professionnel", écrivent les élus, ajoutant qu'il est "temps que la NFL oeuvre à un changement de nom" des Redskins.

La lettre rappelle que plusieurs organisations regroupant quelque 2 millions d'Indiens et 300 tribus ont à de nombreuses reprises demandé le changement de ce nom qu'ils jugent offensant.

"Le sport professionnel a une influence énorme dans la société" et les athlètes sont "un moteur de diversification de la société", ajoutent les élus. L'équipe de Washington "est du mauvais côté de l'histoire", écrivent-ils.

Le propriétaire de l'équipe de Washington, Daniel Snyder, rejette vigoureusement tout changement de nom, qui selon lui constitue une "marque d'honneur".

Pour appuyer la demande, la lettre rappelle le renvoi par la NBA, la ligue de basket, du propriétaire des Los Angeles Clippers, Donald Sterling, accusé d'avoir tenu des propos racistes à l'égard des Noirs lors d'une conversation privée.

Les sénateurs et les tribus ne sont pas les seuls à demander un changement de nom.

Le conseil municipal de la capitale fédérale a approuvé en novembre dernier une résolution en ce sens et le président Barack Obama avait également déclaré être favorable à ce changement.

Deux organisations en pointe dans la lutte pour un changement de nom, la Oneida Indian Nation et le National Congress of American Indians, ont "salué" immédiatement l'initiative, rappelant que ce nom est pour eux une "injure raciste".

À suivre aussi

N’Golo Kanté, Paul Pogba et les Bleus ne recroiseront pas la route d’Eden Hazard et de la Belgique en mars.
Sport Football : Pourquoi la Belgique ne veut pas affronter l’équipe de France
géopolitique Boxe, cyclisme, foot, catch, Dakar… le sport, nouveau terrain de jeu de l'Arabie Saoudite
Le sélectionneur de l'équipe de France de handball Olivier Krumbholz donne des instructions à ses joueuses, le 4 décembre 2018 à Nancy [JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP/Archives]
Sport Mondial de hand : les Bleues au bord de l’élimination

Ailleurs sur le web

Derniers articles