Russie: le Spartak proteste contre la fouille au corps de ses supportrices

Des supporteurs du Spartak Moscou, lors d'un match de Ligue des champions contre l'Inter, le 18 octobre 2006 à Milan [Paco Serinelli / AFP/Archives] Des supporteurs du Spartak Moscou, lors d'un match de Ligue des champions contre l'Inter, le 18 octobre 2006 à Milan [Paco Serinelli / AFP/Archives]

Le Spartak Moscou a vigoureusement protesté auprès de la Ligue russe de football contre la fouille au corps de ses supportrices lors de son match de Championnat à Kazan vendredi dernier, la jugeant "humiliante et inacceptable".

"Des officiers de police de Kazan ont utilisé des méthodes que nous considérons comme humiliantes et inacceptables sur nos supporteurs", a affirmé Roman Askhabadze, manageur général du club, devant la presse.

Selon les médias, des policières ont demandé à des supportrices du Spartak de se déshabiller complètement lors des fouilles effectuées dans des bureaux aménagés sous les gradins du stade de Lubin Kazan, avant de les laisser entrer.

Ces fouilles ont été instaurées à la suite d'une série d'incidents survenus la saison dernière. Des supportrices, ayant caché des pétards dans leurs sous-vêtements, les avaient ensuite lancés sur la pelouse lors des matches du Championnat de Russie.

Le Spartak l'a emporté 4 à 0 lors de ce match de la première journée de la saison 2014-15.

Vous aimerez aussi

Morgan Ciprès et Vanessa James (c) sur le podium de la finale du Grand Prix de patinage artistique, le 8 décembre 2018 à Vancouver [Don MacKinnon / AFP]
Patinage artistique Patinage artistique : les Français James et Ciprès enfin récompensés
Londres a été désignée pour accueillir les demi-finales et la finale de l'Euro 2020.
Ligue des Champions Où aura lieu l’Euro 2020 ?
Sport Rugby : le XV de France battu pour la première fois de son Histoire par les Fidji (21-14)

Ailleurs sur le web

Derniers articles