Portugal: le médecin des stars du foot parmi les victimes du crash aérien

Le chirurgien orthopédique marseillais Jean-Pierre Franceschi et son épouse ont trouvé la mort lors du crash aérien survenu près de Lisbonne le 17 avril 2017. [Bruno COLACO / AFP]

Les médecins marseillais et les footballeurs sont en deuil : Jean-Pierre Franceschi, chirurgien orthopédique des stars du ballon rond, figure parmi les victimes du crash d’avion survenu près de Lisbonne le 17 avril.

Surnommé «le Pape du genou», des légendes du football français telles que Jean-Pierre Papin, Eric Cantona, ou encore Robert Pirès comptaient parmi ses patients.

Lors d’un entretien avec le site «La médecine du sport», ce dernier affirmait d'ailleurs que c’était grâce au Docteur Franceschi, qui avait opéré ses deux ruptures du ligament croisé, une à chaque genou, qu’il a «pu continuer à jouer au football».

«C'était la personne la plus humaine que je connaisse» a confié Abdou Sbihi, chirurgien orthopédiste et proche collaborateur du Docteur Franceschi au quotidien La Provence. «Il a opéré beaucoup de footballeurs mais également tout le monde. Il était toujours ouvert, disponible et au service de n'importe quel patient. Il aurait pu être une star mais il a toujours refusé ce rôle», a-t-il ajouté. 

Vague d'hommages sur les réseaux sociaux

Suite à l'accident, les hommages se sont multipliés. Le maire de la ville de Marseille Jean-Claude Gaudin et des sportifs, dont les footballeurs Alain Boghossian et Grégory Sertic, l'actuel défenseur de l'Olympique de Marseille, ont exprimé leur tristesse. Le tennisman Henri Leconte a également réagi à ce décès.

Âgé de 63 ans, le chirurgien et son épouse Nathalie ont perdu la vie à bord de leur avion lorsque celui-ci s’est écrasé sur l’entrepôt d’un supermarché situé près d’un aérodrome de Lisbonne, au sud du Portugal. Les deux autres passagers, le pilote et un membre de l’équipage sont également décédés, ainsi qu’un Portugais qui se trouvait sur les lieux de l’accident.

Pour l'instant, les causes du crash restent inconnues. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles