NBA Playoffs : Tout savoir sur le second tour à l’Est

Kyle Lowry (à g.) et les Raptors ne partent pas favoris face aux champions en titre, les Cleveland Cavaliers (ici, Kyrie Irving). [Jason Miller / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Le second tour des playoffs NBA a déjà commencé, et il est urgent de faire le point sur les duels qui vont nous tenir en haleine pendant les deux prochaines semaines dans chaque conférence.

Pas de surprise à l’Est. Boston, qui a bien réagit face aux Bulls après s’être incliné lors des deux premiers matches à domicile, se retrouve face aux Wizards de Washington. De l’autre côté, les Cavaliers de Cleveland se retrouvent confrontés aux Raptors, équipe éliminée l’an dernier en finale de conférence par LeBron James et sa bande. L’histoire va-t-elle se répéter pour Toronto ? A qui profite l’animosité développée entre les Celtics et les Wizards pendant la saison régulière ? Sans plus attendre, voici nos prévisions pour chaque série.

A noter que les playoffs NBA 2017 sont à suivre en direct sur beIN Sports ou via le NBA League Pass.

(1) Boston Celtics vs. (4) Washington Wizards

Ceux qui suivent assidûment la saison NBA attendaient ce face-à-face avec impatience. Au mois de janvier dernier, pour ne citer qu’un exemple parmi d’autres, la tension était rapidement montée entre John Wall et Jay Crowder après la victoire des Celtics sur leur parquet (117-108). Treize jours plus tard, les Wizards obtenaient leur revanche (123-108) face à leurs supporters après que les joueurs se soient mis en scène en ne portant que du noir au moment d'arriver au stade. Ci-dessous, l’arrivée de Marcin Gortat.

Le premier match de dimanche n’a pas déçu, les Wizards frappant les premiers avec une avance de 17 points pour débuter la rencontre avant de plier sous la pression imposée par Isaiah Thomas (33 points) et une redoutable adresse à trois points.

©ESPN

Mais ceux qui pensent que les Wizards vont plier les gaules se trompent lourdement. L’équipe emmenée par John Wall a payé cher la blessure à la cheville de Markieff Morris, qui n’aura joué que 11 petites minutes. Washington pêche principalement à cause de la faiblesse de son banc, et forcément, si un des joueurs du cinq majeur disparaît dès le début de la rencontre, cela créé une série de problèmes difficile à négocier en terre hostile. La mission des Wizards est de repartir de Boston avec une victoire, un objectif qu’ils peuvent encore atteindre, et ce dès ce soir.

En face, Isaiah Thomas et consorts sont en pleine confiance avec cinq victoires consécutives. Le meneur de jeu de poche de Boston fait preuve d’un courage admirable depuis le décès de sa sœur dans un accident de voiture survenu juste avant l’entame des playoffs. Même quand il perd une dent, le numéro 4 ne désarme pas face à l’adversité. Une leçon de persévérance qui force l’admiration.

Mais les Wizards possèdent des qualités capables de contrarier le rêve de Boston de retrouver les joies de la finale de conférence Est. John Wall et Bradley Beal possèdent une force de frappe telle qu’ils peuvent faire douter le collectif des Celtics. Si le banc des Wizards ne prend pas l’eau de toute part, et que la défense s’ajuste au gré des matches, Washington pourrait bien créer la surprise face aux Celtics.

Pronostic de la rédaction : 4-2 pour les Wizards

(2) Cleveland Cavaliers vs. (3) Toronto Raptors

Après avoir lutté pour se débarrasser des Bucks de Milwaukee au premier tour, les Raptors espéraient tenir la dragée haute aux Cavaliers dès l’entame de la série. C’est raté. Si la défaite de lundi soir n’atteint pas le niveau d’humiliation du Game 1 de l’an dernier (115-84), la victoire de Cleveland, portée par un LeBron James surnaturel (35 points, 10 rebonds, sans rien forcer), n’a jamais été en doute. DeMar DeRozan et Kyle Lowry continuent de pédaler dans la semoule (-32 en +/- pour DeRozan, ce qui veut dire que l’équipe a perdu 32 points pendant qu’il était sur le terrain… ouch !) face aux Cavaliers. Et on ne saurait dire si cela changera un jour.

Le point positif pour les Raptors a sans nul doute été les apports de Serge Ibaka et de PJ Tucker, deux recrues qui ont rejoint l’effectif en cours de saison et qui se sont montrés plutôt efficaces pour ce premier test face à Cleveland. Cela sera-t-il suffisant ? Non. LeBron James, Kyrie Irving, et tous les autres, jouent avec une confiance débordante face à un adversaire qu’ils savent faillible. Oui, les problèmes défensifs des Cavaliers pourraient pimenter un peu la série (franchement, on l’espère) si Toronto parvient à s’emparer d’un ou deux matches à domicile. Histoire de faire un peu illusion, comme l’an dernier, avant de laisser le «King» poursuivre sa route.

Pronostic de la rédaction : 4-2 pour Cleveland (ou 4-0, on ne sait pas trop avec les Raptors)

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles