Bakelants dérape sur les hôtesses du Tour de France

Jan Bakelants a crée la polémique avec ses propos sexistes. [DIRK WAEM / BELGA / AFP]

Il aurait mieux fait de s'abstenir. Jan Bakelants, coureur belge de l'équipe française AG2R La Mondiale, a crée la polémique avec des propos sexistes tenus lors d'une interview au quotidien belge Het Laatste Nieuws, publiée mercredi. 

Alors que le journaliste l'interrogeait sur sa vie quotidienne lors des trois semaines que dureront le Tour de France, il a commencé par expliqué qu'il appellera ses parents quand «il n'y aura plus de porno», avant d'embrayer en affirmant qu'il aurait toujours «un paquet de préservatifs» sur lui car il comptait bien tromper sa solitude avec les hôtesses du tour. «On ne sait jamais où elles vont sortir», a-t-il dit. 

Des propos qui ont fait réagir le patron du Tour de France, Christian Prudhomme, qui a appellé l'AG2R pour obtenir des excuses. L'équipe a estimé que ces propos relevaient de l'humour, en admettant toutefois qu'ils étaient «de mauvais goût». Jan Bakelants, qui a porté le maillot jaune pendant deux jours en 2013, s'est pour sa part excusé ce jeudi, regrettant des propos «inappropriés». 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles