Renaud Lavillenie sacré champion du monde en salle du saut à la perche

[BEN STANSALL / AFP]

Renaud Lavillenie a décroché son troisième titre de champion du monde en salle au saut à la perche, dimanche, à Birmingham. 

Le patron est de retour. Après Istanbul en 2012 et Portland en 2016, Renaud Lavillenie a décroché, dimanche, son 3e titre de champion du monde en salle du saut à la perche, à Birmingham.

Il ne lui manque qu'un titre...

Un sacre qui permet à la France de repartir d’Angleterre avec trois médailles (Kevin Mayer en or à l’heptathlon et Aurel Manga en bronze sur le 60 m haies). Dans un concours très relevé, où figuraient tous les meilleurs perchistes actuels de la planète, le recordman du monde (6,16 m), qui a devancé le champion du monde américain Sam Kendricks et le Polonais Piotr Lisek, a été le seul à franchir une barre à 5,90 m.

Ce retour au premier plan du Clermontois de 31 ans intervient après une petite traversée du désert. Il n’avait en effet plus remporté de grand championnat depuis deux ans. Aux JO 2016, «Air Lavillenie» avait terminé deuxième, derrière le Brésilien Thiago Braz, et il n’avait pris que la troisième place des Mondiaux en plein air de Londres, l’an dernier. Seul titre qui manque encore à son palmarès, il compte aller le décrocher l’an prochain à Doha

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles