Hamilton en patron au Grand Prix d'Espagne

Lewis Hamilton a réalisé un cavalier seul en Espagne. Lewis Hamilton a réalisé un cavalier seul en Espagne.[Xpb / Icon Sport]

Week-end parfait pour Lewis Hamilton et Mercedes. Parti en pole position au volant de sa Flèche d’Argent, le quadruple champion du monde britannique a dominé, ce dimanche, de bout en bout le Grand Prix d’Espagne.

Il a signé sa seconde victoire de la saison, deux semaines après avoir renoué avec le succès en Azerbaïdjan. Et le triomphe a été total pour l’écurie allemande avec son premier doublé cette année grâce à la deuxième place de Valterri Bottas, alors que Sebastian Vettel a terminé au pied du podium derrière Max Verstappen. «J’espère que cette victoire fait partie d’un tournant dans la saison», a réagi à l’arrivée Hamilton, qui a pris ses distances en tête du Championnat du monde avec dix-sept points d’avance sur le pilote allemand.

Après un début de saison compliqué, il semble avoir enfin trouvé la bonne carburation, même s’il préfère rester prudent. «Course après course, je crois que nous comprenons de mieux en mieux comment faire fonctionner les pneumatiques et la voiture, mais tout peut changer en un Grand Prix…» Et peut-être dès la prochaine course dans quinze jours, dans les rues de Monaco, où Vettel s’est imposé la saison dernière.

Ce Grand Prix d’Espagne a été également marqué par le crash de Romain Grosjean quelques instants seulement après le départ. Parti en tête à queue dans le virage n°3, le pilote français a tenté de revenir sur la piste, mais, après avoir réaccéléré, il a perdu le contrôle de sa monoplace revenue au milieu de la piste. Elle a été percutée à pleine vitesse par l’Allemand Nico Hülkenberg et le Français Pierre Gasly.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles