Coupe du monde 2018 : l’Argentine tenue en échec par l’Islande (1-1)

Malgré les efforts de Lionel Messi, les Argentins n'ont pas réussi à battre une valeureuse équipe d'Islande.[ALEXANDER NEMENOV / AFP]

Messi était attendu au tournant après l’incroyable prestation de Cristiano Ronaldo hier avec le Portugal. Mais la «Pulga» était trop seule, et les joueurs islandais trop bien regroupés, contraignant ainsi l'Argentine au match nul.

L’Argentine n’a jamais semblé être en mesure de s’imposer. Et pourtant les hommes du sélectionneur Sampaoli ont eu un penalty, accordé à la suite d’une faute sur Aguero (64e).

Mais ce n’était décidemment pas le jour de Lionel Messi, qui a vu sa tentative arrêtée par Hannes Halldorsson. Outre ce penalty, Messi a beaucoup tenté dans un match où il aura parfois semblé trop esseulé, seul élément remuant dans une équipe bien trop statique pour inquiéter une défense aussi solide que celle de l’Islande.

Plus tôt dans le match, en première mi-temps, l’Argentine avait pourtant ouvert le score grâce à un superbe but de l’attaquant de Manchester City, Sergio Aguero (19e). Mais dans la foulée, les Islandais, solides dans les duels et confiants en leurs qualités, ont égalisé par l’intermédiaire Alfred Finnbogason (23e).

Cette prestation de l’Argentine ne va pas calmer les débats autour du niveau réel de la sélection. Parmi les accusés, le sélectionneur Sampaoli ne devrait pas échapper aux critiques tant le niveau de jeu affiché par l’Albiceleste fut décevant.

Rien n'est encore perdu pour les Argentins dans ce groupe D. Ils devront toutefois vite se rattraper face à la Croatie le 21 juin et le Nigeria le 26. Mais après leurs qualifications au minimum laborieuses et leur préparation tronquée, les hommes de Jorge Sampaoli ont inquiété samedi sur leur capacité à créer du jeu.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles