Combien gagne le vainqueur de l’US Open ?

Tenant du titre, Rafael Nadal pourrait empocher 3,3 millions d’euros en cas de nouveau succès à Flushing Meadows. Tenant du titre, Rafael Nadal pourrait empocher 3,3 millions d’euros en cas de nouveau succès à Flushing Meadows.[Marek Janikowski/Icon Sport]

Dernier tournoi du Grand Chelem de la saison, l’US Open se tient à partir du lundi 27 août jusqu’au dimanche 9 septembre. Et les vainqueurs du tableau hommes et dames empocheront un joli pactole.

Les lauréats à Flushing Meadows se verront remettre un chèque de 3,3 millions d’euros, soit environ 100 000 euros de plus que l’année dernière et les 3,2 millions perçus par Rafael Nadal et Sloane, sacrés à New-York en 2017, tandis que les finalistes malheureux se consoleront avec 1,6 millions d’euros.

De leur côté, les joueurs éliminés au 1er tour toucheront aux alentours de 47 000 euros. Ceux qui sortiront au 2e tour percevront 80 000 euros et ceux éliminés au 3e tour 135 000 euros.

Une défaite en 8es de finale rapportera toute de même 230 000 euros. Les vaincus en quarts de finale se verront octroyés la somme de 410 000 euros et les joueurs qui verront leur parcours stoppé en demi-finales auront le droit à 798 000 euros.

Cette 135e édition va surtout battre le record du plus important prize money de l’histoire du tennis avec près de 45,5 millions d’euros au total qui seront attribués aux joueurs présents cette année à Flushing Meadows. Cette somme est en augmentation de 5% par rapport à l’année dernière. A titre de comparaison, la dotation totale était de 34 millions d’euros à l’Open d’Australie, 39 millions d’euros à Roland-Garros et 38 millions d’euros à Wimbledon.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles